Ce n’est pas un nouveau chantier artistique, c’est un espace de laboratoire artistique qui permet à des artistes associés ou non à PaQ’la Lune de pouvoir s’immerger dans des actions de territoire et d’aller à la rencontre d’habitants lors de criées publiques. A partir des récoltes de paroles de habitants, les crieurs proposent de petits spectacles en Loire-Atlantique et Maine-et-Loire.

Voici les personnages :

Clémence Allard et Denis Mallet : ” Du quatuor au duo, les Winnipeg’s Killers débarquent en formation réduite. Deux voix, une guitare électrique, des livres… Magdalena Tijou et Déniss Molette vous proposent des lectures musicales.

Julien Pellois et Léo Bossavit : ” Radio Winnipeg en Live et en Rue animé par Bernard Mute et Jacques Quartier des Winnipeg’s Killers au programme: des news des autres quartiers, des petites annonces, des recettes de cuisine, de la littérature…”

Julienne Belloche et Lionel Pavageau :” Walter et Fannette, serveurs vivants de l’ALTERnet, vous présentent sa webPlanète, son mix de Poètes, sa Foire Aux Pipelettes et bien-sûr sa guinguette en fête. Avec Walter et Fannette, passez un moment chouette ! ”

Méléhane Girerd et Léa Chaussavoine : ” Clotilde et Jeanne, coiffure mobile… le salon de coiffure s’adapte aux nouvelles règles d’hygiène et débarque en plein air au cœur de votre quartier. Entre papotage, lecture de textes, magasines et joie de se retrouver… Vous ne ressortirez peut-être pas avec une belle mise en plis mais avec la tête rafraîchit! Clotilde à votre écoute, Jeanne à votre service…Bisous qui volent ! ”

Eva Lebas et Vincent Lyon : ” La WWWR (Institut internationale de recherche scientifique sur le réseau aquatique mondial, World Wild Water Research) a décidé d’agir, cet été 2020 fortement perturbé, pour le bien de la population des Pays de la Loire. Spécialisé dans l’étude de la molécule H2O, et regroupant les deux meilleurs chercheurs sur le milieu aquatique, l’institut a durement travaillé ces derniers mois afin de trouver des solutions pour améliorer le quotidien des habitants en ces temps troublés “