PaQ’la Lune donne la parole aux habitants pour qu’ils parlent de leur quartier, hier, aujourd’hui et demain.

« Portrait(s) de quartier(s) » est le nom d’un chantier artistique qui a débuté en 2016 autour de quatre personnages bizarres : Magdalena Tijou (Clémence Allard), la photographe, Bernard Mute (Léo Bossavit), l’écrivain, Jacques Kartier (Julien Pelois), le fanfaron qui compose des chansons avec les gens, et Dénisse Môlette (Denis Mallet), l’aventurier qui aime prendre des enregistrements. À partir de ce chantier est né le groupe musical Winnipeg Killer’s“, qui crée des chansons avec les paroles collectées !

Ils ont quatre manières différentes pour raconter une histoire sous tous les angles.

Leur travail est d’aller rencontrer les habitants du quartier de Québec et de les interviewer, pour collecter des matériaux intéressants à élaborer. À travers ces collectages, ils créent des textes, des images, des vidéos et des chansons, pendant leur «résidences artistiques» sur place.

Ils demandent aux gens ce qui leur plaît et ce qu’ils détestent à propos du quartier, du passé, du présent et du futur. Donc différents éléments émergent… expressions des plus jeunes, images de saleté, histoires de mélange de cultures et de solidarité sont par exemple certains d’entre eux.

Ainsi, «Portrait(s) de quartier(s) » donne la parole à ceux qui généralement ne l’ont pas, et les habitants peuvent reconnaître des situations, des anecdotes, et en général leur propres mots dans les expositions et les spectacles construits par les quatre comédiens.

Avec ces paroles communes rendues « spectaculaires », le but final est d’éveiller la curiosité des gens, leur donner envie de participer aux différentes manifestations culturelles et donc favoriser l’éducation populaire.

Le projet vise à se diffuser prochainement dans les autres quartiers de Nantes Nord.